Accueil

De passage
par Passager


La blancheur de ton corps, fait penser à l’hiver, quand la neige et la glace font corps, pour recouvrir la terre. Au printemps, tu fondras pour te marier à cette terre, de toi ne restera que le souvenir d’une intense lumière.



Poème posté le 03/03/08


 Poète
Passager



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.