Accueil
              
         

Batracien
par Peirelosastre


Un gros crapaud péteur M’a joué de la flute Et pendant presqu’une heure Il a fait un contre-ut. Mes oreilles ont sifflé Et par les acouphènes Mon esprit s’est vrillé Etrange phénomène. Sur le beau nénuphar S’étalait la grenouille Ce n’est pas un hasard Fallait qu’elle se mouille Têtards en file indienne Qui filaient sous les eaux Vous deviendrez crapauds Ou grenouille amphibienne

Pierre Schneider, dit Peire Lo Sastre © copyright

Tous les poèmes de mon premier recueil sont à retrouver sur les sites de vente, les librairies, auprès de moi dédicacés (me contacter en MP) et sur le site de mon éditeur :
https://librairie.nombre7.fr/poesie-by-nombre7/2818-sac-de-poemes-en-vrac-9782381537573.html


Poème posté le 07/05/22 par Peirelosastre


 Poète
Peirelosastre



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.