Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / MAGIE / Cacophonie en couac majeur

              
Thème du mois / Tous les thèmes / MAGIE / Cacophonie en couac majeur

         
Thème du mois / Tous les thèmes / MAGIE / Cacophonie en couac majeur

Cacophonie en couac majeur
par Oxalys


A l'occasion de la fête de la musique. Par quelle magie la cacophonie devient-elle harmonieuse ? Lorsque le bœuf musicien se la joue samba Et danse sur le toit, ça donne la bougeotte. Les violons grincent et couinent à tout va, La flûte joue faux à faire tomber la flotte. Les percussions persécutent la symphonie, Les instruments pris de folie à tour de rôle Voguent à corps perdu dans la cacophonie D’une lambada-zouk époustouflante et drôle, Quand bien même l'orchestre atténue le tempo, -Ce qui pourrait laisser la place aux grands frissons-, Le rythme se refuse un brin de lamento, Les notes en pagaille évitent l’unisson. Bois et cuivres claquent au vent l’accent aigu Les cordes lancent leurs trilles impertinents, Le public est soit consterné, soit fort ému, Mais ceux qui aiment s'en balancent tout contents. On se croirait à Rio pour le carnaval. C’est d’ailleurs au Brésil que s’inspira Milhaud. Il composa cette démente bacchanale Qui remet sur les rails tout moral à zéro. Si la « Flûte Enchantée » m’enchante, toutefois, J’avoue sans blémir une nette préférence Pour le piccolo qui stridule de guingois, Lors j’aimerais entrer, sur le toit, dans la danse !

D'après "Le boeuf sur le toit" de Darius Milhaud (1919)
https://www.youtube.com/watch?v=9iqZ-lyUsNM


Poème posté le 21/06/22 par Oxalys


 Poète
Oxalys



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.