Accueil
              
         

Éternité
par Poesie101


Comment sentir mon cœur si mes yeux au pouvoir Infiniment cruel s’unissent au langage Avec un sentiment de froideur qui dégage Tant d’insécurité face aux nus de Renoir? Parfumé de la nuit, il voudrait m’émouvoir, L’art très féminisé du riche paysage Qui séduit, éclairant les bords de mon visage; Et puis je m’abandonne… en rêvant dans le noir! Contemple les tableaux… Entretiens le symbole! Le funèbre délice à leur beauté console, Obsédant les penchants des hommes ténébreux! Le Phantasme se frôle aux profondeurs des âmes; Renaissent les portraits débordants de mes drames, Éternelles frayeurs dans mon regard peureux.

27 septembre 2011
Révision : 5 juillet 2022


Poème posté le 05/07/22 par Poesie101



.