Accueil
Poésie libre / Songeries amoureuses
              
Poésie libre / Songeries amoureuses
         
Poésie libre / Songeries amoureuses

Songeries amoureuses
par Micanor


Crois-tu que nous pourrions aller nous promener, Puis, sur les berges de ce ruisseau nous arrêter, Parmi les couleurs vivantes du bel automne Où cette romanesque beauté nous étonne ? Orange, pourpre ou vert-prairie, la frondaison, Délicate aquarelle d’arrière-saison, Serait pour nous un paravent versicolore Cachant notre amour sémillant jusqu’à l’aurore. Sur la rive noyée de fétuques, courbées Par le souffle frêle du déclin de journée, Je tresserai une couche de doux feuillage Où nos corps pourront sombrer dans le paysage. Seul le sourd murmure lancinant du ruisseau Pourra couvrir le bruit de mon cœur en sursaut, Dans une nuit éternelle mais éphémère Illuminée d’étoiles et de vaines chimères.



Poème posté le 29/07/10


 Poète
Micanor



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.