Accueil
Poésie libre / La leçon de Potosi?
              
Poésie libre / La leçon de Potosi?
         
Poésie libre / La leçon de Potosi?

Signaler un contenu inaproprié.

La leçon de Potosi?
par Boblawap


Il est des cités qu'on oublie Qui furent rich's un jour pourtant, Dont Potosi en Bolivie Célèbre un temps pour son argent . Au seizièm' siècle, a-t-on appris, Cette grande ville minière Plus peuplée que Rome ou Paris Rendait jalous' l'Europe entière . On y frappait force monnaie Pour l'Espagne et d'autres pays, Enrichissant comme jamais Les colons qui étaient partis . Sur les flancs du Cerro Rico, Où l'Inca fit sa découverte, (1) Un Francisco de Toledo Mena l'indigène à sa perte . Car les Indiens et les esclaves Au dur labeur furent soumis Afin que d'autr's en vill' se gavent De denrées à l'énorme prix. Pendant qu'ils mouraient par millions (2) Des marchands sur la terre entière Transportant l'or sur leurs galions D'Anvers , de Chine, prospérèrent . L'on vit bientôt l'Espagne fière Devoir à tous ses créanciers Payer un jour la note amère Que ses guerr's avaient engendrée . L'exploiteur ainsi exploité, L'indigène dépossédé , Est-ce la leçon du passé Que d'aucuns voudraient oublier? ___________________________ (1) Ce fut, dit-on, un Inca nommé Huallpa, qui découvrit le premier un filon d'argent sur le Mont qui domine Potosi. (2) Certains historiens parlent d'un million sur deux siècles (du 16e au 18e); d'autres vont jusqu'à 8 millions, chiffre sans doute exagéré.

Potosi
Au début du 17e s., en raison de l’exploitation de sa mine d’argent, Potosi comptait au moins 200 000 habitants, plus que Londres, Paris, Rome ou Séville.


Poème posté le 13/04/24 par Boblawap


 Poète
Boblawap



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.