Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / DIFFERENCE / Elle avait choisi de partir (à Chantal Sébire)

Thème du mois / Tous les thèmes / DIFFERENCE / Elle avait choisi de partir (à Chantal Sébire)

Thème du mois / Tous les thèmes / DIFFERENCE / Elle avait choisi de partir (à Chantal Sébire)

Elle avait choisi de partir (à Chantal Sébire)
par Kasia


Elle avait choisi de partir, Voulant faire avancer les choses Elle avait choisi de mourir, Mais en souhaitant que l'on ose Répondre à son désir de mort, Sa vie n'étant plus qu'agonie, Avait voulu la dignité Pour en finir, aidée d'autrui. Mais les questions qu'elle a posées Bousculaient trop pour lui donner Satisfaction dès aujourd'hui : Il lui fallait rester en vie ! La requête en était osée, Mais vouloir son heure sonner Et choisir d'abréger sa vie, Ce fut : « Non à l'euthanasie ! » Pourtant, n'y avait plus d'espoir Juste un long fleuve de souffrances, Il n'y avait plus que le noir Et bien trop de désespérance... Elle ne pouvait plus guérir, Et d'aucun savait que pour elle Il ne restait que le mourir Pour toute dernière étincelle... Mais ces questions qu'elle a posées Demeurent encor aujourd'hui, Il faudra bien s'en inquiéter Réfléchir à l'euthanasie... La requête qu'elle a osée Bousculera encor demain L'éthique des êtres humains... Comment gérer l'euthanasie ? Elle avait choisi de mourir, Et de faire avancer les choses Elle avait choisi de partir, Mais en souhaitant que l'on ose Répondre à son désir de mort Sa vie n'étant qu'une agonie, Voulait le vivre dignement... On l'a trouvée morte aujourd'hui. Et les questions qu'elle a posées Bousculent tout notre aujourd'hui, Il faudra bien y repenser Puisque sans eux, elle est partie... Et ces questions qu'elle a osées Seront d'actualité demain : La mort fait partie de la vie, Dès la naissance, on le sait bien. Avait elle donc besoin aussi De cette autopsie judiciaire ? En libre-arbitre, avait choisi, Il ne nous restait qu'à nous taire ! Même si l'on pouvait penser Que son choix était sans retour, Chacun devait se résigner Et l'accepter avec amour.

<br>J'ai été émue, comme beaucoup d'entre nous, par le combat législatif de cette jeune femme, irrémédiablement condamnée... <br />
<br />
J'ai de plus été choquée ces derniers jours de mars 2008, par cette autopsie finale, après la mort qu'elle s'est finalement donnée seule, et de l'attitude de la justice française, comme si cette dernière ne pouvait accepter d'être en quelque sorte désavouée, dans sa décision de lui refuser sa quête de mort. <br />
<br />
S'il semble juste de considérer au cas par cas les demandes d'euthanasie, n'était-il pas moins juste que de respecter dans sa mort un corps supplicié par la maladie, dont l'être vivant avait demandé - en toute conscience - et jusqu'à l'épuisement, à mourir ?


Poème posté le 30/03/08


 Poète
Kasia



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.