Accueil
           
       

Poème libertin
par Claudel

Highslide JS
par Claudel

Infographie - Photo (pixabay) et poème de Claudel.


Méfiez-vous des faux artistes riches ! Comme des babouins voleurs sur une scène, Ils attrapent tout ce qui brille ou voltige Pour rehausser leur image et leur prestige. Se croyant grands et robustes comme un chêne, Ils ne sont que de burlesques pastiches. Méfiez-vous des populistes ! Ces politiciens beaux parleurs À la fourchue langue de vipère. Dans leur havre mensonger, un repaire De petits chiens hurleurs, Ils jappent leurs laïus fantaisistes. Méfiez-vous de l’agresseur ! Telle une hyène enragée Salivant de haine, Il en perd son haleine Devant sa proie affligée, Captive de ce jouisseur. Méfiez-vous des ultras religieux ! Telles des mantes religieuses D’un phasme tyrannique, Ils professent leur foi toxique Aux personnes naïves et vertueuses Pour un utopique éden glorieux. Méfiez-vous des féminicides ! Comme de lâches cobras de parure, Ils crachent leur venin Sur leur fantasme féminin Par méchanceté obscure, L’infamie des hommes stupides. Méfiez-vous du libertin ! Petit roi Lion sans foi ni loi Ne craignant ni la vie ni la mort. Indomptable à l’esprit fort Disant souvent : « tout tourne autour de moi », Mais d’un altruisme incertain.





Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Novembre / 2022


Poème posté le 18/11/22 par Claudel


 Poète ,
 Illustrateur
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.