Accueil
           
       

Le bateau .
par Sylvain2023


par Sylvain2023


"Comme un bateau que l'on voit s'éloigner et qui s’efface à l'horizon, ton souvenir ne se fait plus que de façon fugace . L'idée parfois s'accroche quand je n'ai rien à faire, puis je me reproche de ne penser qu'à toi . J'allume la télé. j'éteints ma cigarette. Je vais à la fenêtre. J'essaie de respirer . Quand je parle de toi à qui veut m'écouter, mon regard va parfois n’importe où se noyer . Je sombre seule alors avec mes images: à terre sur le carrelage, une table, un volet . Je caresse des yeux quelque chose de doux . Les souvenirs ne sont pas dans les yeux de celui qui écoute . Ils sont autour de nous et on le sait sans doute alors, quand je me perds ainsi tout en parlant de toi je sais que l'horizon avalant le bateau m’entraîne pour de bon . Mes gestes sont figés . Je ne me débats pas . Je pars. J'ai honte . Je dis du mal de toi en criant le contraire . J'arrache les photos, garde les négatifs . Pour moi plus rien n'est beau. Je n'ai plus d'objectif . J'ai beau imaginer ma vie plus tard, l'affubler de paillettes.. de fards : sans musique peut-on vraiment danser ? Un jour j'ai ramassé toute ma volonté . Elle pesait si lourd que je me suis blessée . J'ai cru qu'en le voulant mon cœur pouvait survire . J'ai cru que ma douleur n'était qu'une illusion .J'avais lu dans un livre ce qu’était l'abandon et comment il fallait pour seulement le comprendre en chercher les raisons. Ailleurs . Dans les méandres d'une vie compliquée , d'une jeunesse a laquelle on peut tout reprocher . Je jure que j'ai tout essayé . Je jure que je suis responsable et que probablement je ne suis pas capable de vraiment t'oublier . L'absence idéalise et enlise toujours celui qui reste . Je me suis condamnée sans même me juger . A trop vouloir t'aimer je me suis détestée . Où vont donc ces bateaux quand on ne les voit plus ? Je sais que c'est idiot de comparer ainsi l'amour à ces voyages que l'on ne fait jamais mais je cherche partout une raison d'exister . Il y a tant d'autres lieux et d'autres équipages pourquoi faut-il alors que le seul où je sais que tu nages ne peut être que celui où j'aurais le courage d’espérer ? J'ennuie les gens avec ma tristesse et souvent , ils me laissent . Combien de temps cela va t il durer ? L'enfer pour de bon m'a t- il donc avalé ? Je ne suis pas la seule à avoir du chagrin . Je sais que dans le monde l'amour laisse sur leur faim des milliers de personnes qui , comme moi se cramponnent à une vie sans goût qui nous fait imaginer qu'on pourrait s'en passer . Je travaille beaucoup . Je m'enfuis en avant . Je me nourris de tout pour m'emplir de temps, pour oublier qu'avant j'adorais ne rien faire . Pourtant, a ma naissance j'étais seule . Pourquoi a t il fallu qu'un jour un seul homme me donne l'impression que ce n'est plus possible ? Ce n'est pas juste mon corps qui te réclame . C'est aussi vois tu mon âme menacée par la mort . On me dit que qu'avec le temps va, tout s'en va . Je veux bien ...mais seulement avec toi .


Un ancien texte que j'ai eu envie de mettre en voix . :)


Poème posté le 13/01/23 par Sylvain2023



 Poète ,
 Interprète
Sylvain2023



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.