Accueil
              
         

Uranus
par Cardaline


La planète Uranus, divin globe turquoise Dans ses vapeurs ténues agite des poussières Plus diaphanes que l’eau, plus limpides que l’air Plus flamboyantes que des bulles champenoises Dans son noyau brûlant le méthane s’embrase Et peuple de diamants la planète princière Battus des vents furieux les joyaux solitaires Voltigent sans qu’aucun être les apprivoise Nulle oreille n’entend les pierreries qui tintent Dans leur ronde insensée ; pendant longtemps encore La poudre diamantée restera hors d’atteinte Un beau songe évoquant, entre science et mirage L’incessante polka des précieux météores Se croisant dans l’éther nébuleux et sauvage

Ce poème a été écrit sans l'aide de l'Intelligence Artificielle

Poème posté le 20/01/23 par Cardaline


 Poète
Cardaline



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.