Accueil
Poésie libre / La Peur est mon amie
           
Poésie libre / La Peur est mon amie
       
Poésie libre / La Peur est mon amie

Signaler un contenu inaproprié.

La Peur est mon amie
par Reverbrol


par Reverbrol


Encore dans ce taxi roulant vers l'IGR Quelle autre destination pourrai-je bien prendre ? Je suis le passager, tout juste de passage Tant dans ce taxi, que dans la vie sommaire On est que de passage, sans jamais se méprendre Ce n’est pas une prédiction, mais tout juste un message. Le taxi roule toujours et mes pensées divaguent Sur le bord de la route, les rouges coquelicots, Forment comme un tapis, frêle au vent des voitures. Une drôle de danse, les tiges font des zigzags, Et les fleurs résistent aux hostiles tacots. Qui donc est le plus fort, l'homme ou bien la nature ? Les pétales si délicats, résistent bien, Certes ils sont éphémères, et mourront très vite, Nous sommes tous réduits à vivre un certain temps. C'est le cycle infini qui s'en va et s'en vient. Et tout le monde se met en branle pour qu'on l'évite, Au lieu de profiter des jours et des instants. Je n'ai plus mal au corps, mais toujours mal à l'âme, Ce n'est pas de mourir que la peur me tiraille. Mais c'est cette tristesse, ce mal qui se dessine. Je le vois dans vos yeux, je le vois qui se pâme, Je vois, ces yeux rougis que la tristesse éraille. Cette mélancolie qui, doucement vous mine. Mon amour, mes enfants protégez bien vos cœurs ! Ne les laissez pas faillir prématurément, Prenez tous ce que la vie offre de bon. Si vous pensez à moi, soyez dans le bonheur, Et vos angoisses, moi, j'en ferai des diamants. Prenez ! Faites attention, et traversez le pont. Bien sûr, je n'abandonne pas, je vais me battre. Je n'ai jamais compris cette phrase commune. Si, se battre, c'est éloigner la peur et les pleurs. La peur, j'crois qu'elle est mon amie, mon pâtre, Qu'elle m'aide qu'elle me pousse et qu'elle est ma fortune Jamais on ne se bat, si ce n'est pour la peur. Alors j'vais avoir peur, encore quelques années. Les meilleures j'espère passées à vos côtés. J'veux bien cocher ma liste encore pour longtemps. Voir vos vies se construire sans qu'elles soient en apnée, Vivez et respirez, c'est de toute beauté ! Et vivez simplement sans vous soucier du temps



Poème posté le 14/06/24 par Reverbrol


Informations mp3 : Musique : Paradoxe parJeremy Hababou

 Poète ,
 Interprète
Reverbrol



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.