Accueil
Poésie d'hier / Sotto voce
Poésie d'hier / Sotto voce
Poésie d'hier / Sotto voce

Sotto voce
par Marie DAUGUET


Il est doux de mourir un peu Aux berges des forêts mouillées, Et parmi les feuilles rouillées Qui s'égouttent du brouillard bleu; Il est doux de mourir un peu. Il est doux de n'être plus rien Que la brume qui s'échevèle, Moins que le frôlis sourd d'une aile, Aux velours pourpré des fusains; Il est doux de n'être plus rien. Il est doux de mourir un peu Avec les eaux qui se corrompent, Avec les lointains qui s'estompent, Avec les buis, les houx fangeux; Il est doux de mourir un peu. Il est doux de n'être pus rien, Moins que le frisson d'une rose, Dont le vent d'hiver décompose La chair de nacre et de carmin. Il est doux de n'être plus rien.

À travers le voile

Poème posté le 10/03/12 par Rickways


 Poète
Marie DAUGUET



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.