Accueil
Poésie libre / Trafic
           
Poésie libre / Trafic
       
Poésie libre / Trafic

Signaler un contenu inaproprié.

Trafic
par Antoine

Highslide JS
par Antoine

Simple illustration du poème. Le support est une photographie personnelle sur lequel un sujet entièrement élaboré par mes soins (travail graphique avec un logiciel spécifique) a été ajouté.


Elles sortaient de l'eau après s'être baignées. Les mâles attendaient figés dans leur torpeur, Ignorant les oiseaux, chassant les araignées. Les petits s'ébattaient parés d'une vapeur. Un halo maquillait la savane apaisée, Offrant à chacun d'eux la douceur d’un réveil. Dans cette aura sereine habillée de rosée. Tous séchaient patiemment aux rayons du soleil... Quand sonna le départ, les belles demoiselles, Terminaient un cortège à l’abri de tous maux. Un mâle éléphanteau, pensant avoir des ailes, Convoitait gentiment la tête du troupeau. La chaleur asséchant les résidus de vase Occulta un viseur, l’œil d’un bel abruti, Mettant en joue le chef... L’instant présent s’embrase Pour ce vieux pachyderme acceptant le défi. La vie lui a appris que le destin épingle L'un des plus robustes. Et sans aucun remords Il devient la cible d'une balle qui cingle Pour être le premier écran face à la mort. Autour de sa carcasse, une cohorte infâme Avide, se construit comme un essaim armé Qui découpe vainqueur les défenses de flamme, Matière pure et noble en bibelot grossier.

la nature dans on ensemble comme l’humanité peut subir les mêmes outrages et dégradations orchestrés par la bêtise humaine.
Ce poème pour illustrer cet ancien phénomène de société qui perdure en s’amplifiant.
Saccager l’essentiel pour construire l’accessoire.


Poème posté le 04/07/24 par Antoine


 Poète ,
 Illustrateur
Antoine



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.