Accueil
              
         

Signaler un contenu inaproprié.

Recuérdate
par Jfd


Te souviens-tu D’un refrain joyeux d’Alberti Ta tête contre moi si près D’un petit bistrot près de l’université Je me souviens D’une nuit aux draps rugueux De la tricolor que frôlait Sur ton bureau une colombe assassinée Te souviens-tu De la canne à sucre à Cuba Que tu rêvais d’aller couper De Berlin où tu t’es enfuie sans un regard Je me souviens Le petit bistrot s’est perdu D’un refrain pour toi murmuré Un demi-siècle a galopar a galopar



Poème posté le 02/05/23 par Jfd



.