Accueil
              
         

Kébec
par Epervier


Je chante ma fierté auprès de ces colons, De ces bâtisseurs de la terre non affranchie. Je chante bien haut leurs courages indéfinis En des muscles puissants dans l’action. Je chante leur ténacité à la langue québécoise, Le droit à la parole sacrée d’un peuple fier. Je chante avec droiture, impulsion courtoise Dans un élan merveilleux, noble chair. Je chante devant ce drapeau si souvent bafoué. Heureusement le harfang des neiges veille auprès de l’usurpateur! Je chante sachant que le lys aromatise notre nationalité Flottant gracieusement à travers les peuples avides de notre bonheur. Je chante avec respect toutes ces têtes de richesse Qui donnent à notre race l’emblème respecté. Je chante notre savoir, notre accueil apprécié Auprès des gens de ce monde rempli d’ivresse. Je chante l’avenir qu’un jour, nous deviendrons un pays Dans une sagesse en harmonie avec les nations. Je chante une réalité juste et sincère, sans mépris; Que notre culture flotte partout à travers les horizons. Je chante ma croyance envers les humains dans leur honnêteté. Que la lumière d’espoir scintille dans un bleu compréhensif. Je chante sans avoir besoin d’armes enflammées. Je chante l’avenir, le doux parfum, le décisif.

La fierté d'être Québécois,<br />
de posséder son pays fleurdelysé.


Poème posté le 16/05/08


 Poète
Epervier



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.