Accueil
              
         

Signaler un contenu inaproprié.

0,999999
par Liberanos


Cela faisait un effet bœuf à les voir s'aligner en file : neuf cent quatre vingt dix neuf mille neuf cent quatre vingt dix, plus neuf qui vinrent s'ajouter au nombre, ban et arrière-ban du fief en un rang, derrière leur chef, qui s'allongeait comme son ombre ; sans fin, avec pas un de trop pour tous repartir de zéro, comme Attila dans sa conquête, sans avoir le succès du Hun : pour une victoire complête, il leur en manqua toujours un.


Que peut-il y avoir entre le zéro et l'infini, sinon la même quantité qu'on pourrait trouver entre le zéro et le un, quand on sait que le zéro signifie le vide in-quantifiable et que 1/0 = l'infini ? Quand on voit qu'on peut en faire des choses avec le zéro et le un en matière d'Intelligence Artificielle, alors on peut avoir légitimement quelque appréhension quand parfois ça bugue.


Poème posté le 03/10/23 par Liberanos


 Poète
Liberanos



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.