Accueil
              
         

Signaler un contenu inaproprié.

Fraternité
par Vautuit


Je ne t'attends pas au bout du chemin Il en faudra des tours des détours Pour en arriver à nos fins Et que nous croisions nos destins Ton plat principal c'est le manioc Alors que moi parfois c'est le haddock Quand pourrons nous un jour marier nos saisons Pourrons nous un jour ensemble rentrer à la maison Les poussières de nos terres Après leurs destructrices inondations Verront elles un jour se croiser nos fronts Nos amitiés ne resteront elles que passagères A cultures différentes Continents dissemblables Comme nos rivières portant les mêmes limons Mais ne donnant pas les mêmes végétations Nos habits ne portent pas les mêmes misères Leurs parfums rendent notre amitié passagère De même que les cultures de nos âmes Ne se tissent pas d'une identique trame C'est ce qui rend nos silences, nos absences Plus légères, on se voit comme si c'était hier Tu vis avec les racines de ta terre Mais nous n'avons pas été nourris des mêmes alluvions Ton éducation, ta formation Nos cultures sont différentes Comme jusqu'à nos odeurs Nous ne vivons pas à la même heure. Mais nous savons chacun de nous deux Que malgré des détours, nous avons le même horizon Qu'un jour nous habiterons la même maison Car nous vivons chacun du même feu Le feu de la vie, celui de l'amitié Celui qui nous a fait nous rencontrer Celui de deux êtres Distants de milliers de kilomètres Deux cultures, deux pays, deux étés, Deux bannières contenant le même mot : fraternité.

Pour toi Daoudah !

Poème posté le 18/01/24 par Vautuit



.