Accueil
              
         

Signaler un contenu inaproprié.

Je voudrais
par Arielle


Comme l’aile d’écume épaulant le navire Comme un volet qui claque applaudissant le jour Comme la faim qu’on hume à la porte du four Comme un drap qu’on retire à l’aube du désir Je voudrais déposer sur le seuil de ta cour le bouquet de mes mots renoncules naïves arrachées au ruisseau qui froisse ses eaux vives dans les prairies rêvant les saisons à rebours



Poème posté le 14/04/24 par Arielle


 Poète
Arielle



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.