Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Dragonnade
Poésie libre / Dragonnade
Poésie libre / Dragonnade

Dragonnade
par Drak


Coule venin, suinte et inonde De l’ivoire incisif aux pierres de l’écaille Du foyer sanguin de la braise immonde Coule et suinte au travers des entrailles Prises dans ses courants, les âmes se fanent Par l’haleine brûlante et le vent des membranes La terreur insondable de l’ambre fendu Qui, d’au travers même les paupières, s’insinue Et répand les maux, fait pourrir les organes Muet reste le fou par la douleur aigue Et s’étend le fléau qui assomme les profanes Des fouets, leur cou, enchaîné à l’hydre vêtue Du manteau pourpre et de l’élégante toison D’épines, de griffes, de feu et de poison Enveloppant l’onirique de sourds frissons Et taillant la chaire de femmes et nourrissons Croule souverain, implore et gronde D’avoir ainsi vive la colère aux entrailles Fourvoyé, sans gains ni aises pour ton monde Croule et implore l’univers des écailles



Poème posté le 30/11/07



.