Accueil
Poésie d'hier / La mort du moine
Poésie d'hier / La mort du moine
Poésie d'hier / La mort du moine

La mort du moine
par Emile NELLIGAN


Voici venir les tristes frères Vers la cellule où tu te meurs. Ton esprit est plein de clameurs Et de musiques funéraires. Apportez-lui le Viatique. Saint Bénédict, aidez sa mort! Bien que faible, faites-le fort Sous votre sainte égide antique. Ainsi soit-il au cœur de Dieu! Clément, dis un riant adieu Aux liens impurs de cette terre. Et pars, rentre dans ton Espoir. Que les bronzes du monastère Sonnent ton âme au ciel ce soir!

Nelligan, Émile, 1879-1941
Poésies complètes
Dépôt légal : © 2002 Éditions TYPO
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
ISBN 2-89295-149-6


Poème posté le 28/06/16 par Rickways


 Poète
Emile NELLIGAN



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.