Accueil
Poésie d'hier / Antoine Watteau
              
Poésie d'hier / Antoine Watteau
         
Poésie d'hier / Antoine Watteau

Signaler un contenu inaproprié.

Antoine Watteau
par Marcel PROUST


Crépuscule grimant les arbres et les faces, Avec son manteau bleu, sous son masque incertain; Poussière de baisers autour des bouches lasses… Le vague devient tendre, et le tout près, lointain. La mascarade, autre lointain mélancolique, Fait le geste d’aimer plus faux, triste et charmant. Caprice de poète – ou prudence d’amant, L’amour ayant besoin d être orné savamment – Voici barques, goûters, silences et musique. Marcel Proust, Les Plaisirs et les Jours, Portraits de peintres et de musiciens 1896



Poème posté le 24/08/16 par Rickways

Ce poème a été vérifié et le contenu authentifié.


 Poète
Marcel PROUST



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.