Accueil

Le portrait
par Jim


Dans le rétro de ma mémoire, ma vie file, Approchant la Gorgone à reculons, non comme Narcisse qui plongea, avant que d’être un homme, Ses yeux dans les siens, ce lac calme et stérile. Vivre sans nul détour et sans aucuns regrets, Afin que l’avenir d'enfui ne soit saisi, Et la statue de sel ignorée d’amnésie ! Le gros tain de l’oubli trie le grain de l’ivraie. Je brise les miroirs pour refaire l’image, Cherchant en la brisure où se niche l’histoire, Préférant toute fable au réfléchi plumage ! Et si Dorian vécut en cachant son portrait, Aveugle et possédé par la strie de ses traits, C’est qu’il n'osa en cette source cigüe boire !



Poème posté le 12/10/08


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.