Accueil
              
         

Karl
par Domagoj sirotinja


J'ai fait la connaissance d'un Autrichien nommé Karl, l'espace d'une savoureuse conversation entamée autour d'une poignée de bières fraîches. Je lui ai exposé ma théorie sur l'avant----après. Ayant remarqué mes notes rédigées en français, il vint et s'adressa à moi dans la langue de Ronsard avec un accent ondulant et un voca- -bulaire en pirouettes. Des ses yeux giclaient la géné- -rosité et la malice, de ses traits transpirait son âme de bohème, une mélancolie jaillissait de cette combi- -naison. Il vivait exilé à London et sa fugace visite à Frankfurt l'enchantait, en tant que biznessman. Il parlait avec son cerveau et son coeur en toute décontraction et sans arrière-pensée, je lui ai servi mes tripes comme plat de résistance. Emporté par ma frénésie poétique, je lui ai livré une bonne partie de mon essence et de ma naissance artistique en inventant des métaphores, ému par ma propre aisance philosophique. Ma salive se renouvellait à chaque hyperbole et le crachin de mon palais nourrissait ma voix d'une source universelle, belle comme la séduction d'une vierge craintive. Karl portait en lui une ambition polyvalente, une exaltation transcendante. Il dirigeait une entre- -prise de cosmétique à London mais ses racines boulimiques le conduisaient à entrevoir d'autres expansions non explorées. Il m'avouait qu'il dessinait décemment, qu'il tripotait du pinceau et avait réussi à vendre quelques toiles assez facilement. J'ai compris qu'en m'étendant passionnément sur ma vie poétique insolite, mes humeurs de vagabond et ma friabilité de saltimbanque ingérable, je l'avais touché là ou ça remue instantanément, là ou aucun remède n'agit sans laisser de traces. Cher Karl, j'ai apprécié nos confidences réciproques, nous nous ressemblons tous les deux, tièdes entre l'avant et l'après, entre la négation du passé et l'interdit du futur. Je ne distribue pas de passeports pour l'avenir, celui qui regarde en arrière ne franchit pas les frontières. Cela se commente dans le présent moment et ce présent est un vide intemporel. @ Edi Sorić



Poème posté le 12/03/11


 Poète
Domagoj sirotinja



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.