Accueil
Poésie libre / Histoire alphabétique
              
Poésie libre / Histoire alphabétique
         
Poésie libre / Histoire alphabétique

Histoire alphabétique
par Gerachau


Trois lettres bien en colères ressemblaient à l'aquilon, trois lettres bien en colères qui soufflaient contre Matignon; trois lettres bien en colères luttaient contre un horizon; trois bien en colères ont fini par avoir raison. Mais qui étaient ces trois lettres? Que d'encre et que de papiers qui parlaient de ces trois lettres, que de paroles prononcées.... Mais que disaient ces trois lettres, laissaient voir un espoir? Écoutez bien ces trois lettres. Ah nous sommes le c p e contra première embauche à droite ou bien à gauche, est reparti le c p e. Même s'il fut comme fleur, piquant était le c p e. Semblait il donner l'honneur, finit par donner la peur. Pour certains leur honneur, et pour d'autres la sueur. Pas de pitié, pas de cœur, c'est la guerre qui demeure. Quoi que sans feu cette arme, elle provoque bien des larmes et tue comme toute arme. Même s'il fut comme fleur, piquant était le c p e favorisant la débauche. Remplacée fut cette fleur, nouvelles lettres: c m e. Ferait il un peu moins peur, Premiere partie

Tout ça c'est du passé mais qu'est ce quiu a changé dans le fond du problème quelques années plus tard.

Poème posté le 24/03/11


 Poète
Gerachau



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.