Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie d'hier / Le cochon
Poésie d'hier / Le cochon
Poésie d'hier / Le cochon

Le cochon
par Charles MONSELET


Car tout est bon en toi : chair, graisse, muscle, tripe. On t’aime galantine, on t’adore boudin. Ton pied, dont une sainte a consacré le type, Empruntant son arôme au sol périgourdin, Eût réconcilié Socrate avec Xanthippe. Ton filet, qu’embellit le cornichon badin, Forme le déjeuner de l’humble citadin; Et tu passes avant l’oie au frère Philippe. Mérites précieux et de nous tous reconnus ! Morceaux marqués d’avance, innombrables, charnus ! Philosophe indolent, qui mange et que l’on mange ! Comme dans notre orgueil nous sommes bien venus A vouloir, n’est-ce pas, te reprocher ta fange ? Adorable cochon, animal roi ! – cher ange

Sonnets gastronomiques (1854)

Poème posté le 23/07/17 par Oxalys


 Poète
Charles MONSELET



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.