Accueil

Les noces
par Antigone


Noces d’argent ou noces d’or ? Tu étais brun et j’étais blonde ; Rappelle-toi nos jeux d’alors, Lorsque nous refaisions le monde ! Nous avons pris tant de chemins Et vu passer tant de nuages, Mais, nous marchions main dans la main, Soleil ou pluie sur nos visages. Dans le terreau de nos deux cœurs, On a planté les mêmes graines En cultivant notre bonheur Et ne glanant que ce qu’on sème. Coulaient les mois, coulaient les ans, De confidence, en confidence, Nous sont venus des cheveux blancs : Qu’ils sont loin les jeux de l’enfance ! Mon bien aimé, je t’en supplie, Ne regrette pas la jeunesse Car, si le temps nous a trahis, Mon cœur est rempli de tendresse.



Poème posté le 04/11/08


 Poète
Antigone



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.