Accueil Forum Inscription/connexion
Poésie d'hier / Au poète
Poésie d'hier / Au poète
Poésie d'hier / Au poète

Au poète
par Alexandre POUCHKINE


Poète, n'attends rien des faveurs du vulgaire. L'extase et l'ovation bruyante n'ont qu'un temps ; qu'un sot juge ton œuvre ou que le peuple en rie, toi, demeure serein, taciturne et constant. Tu es roi : vit donc seul. Par de libres chemins va seul où te conduit librement ton esprit, prenant soin de polir le fruit de tes pensées, sans fixer de salaire à la belle prouesse. Ton salaire est en toi. Tu es juge suprême, plus sévère qu'un autre à censurer ton œuvre. En es-tu satisfait, scrupuleux artisan ? Satisfait ? ̶ Laisse alors la plèbe t'insulter et cracher sur l'autel où crépite ta flamme ou, par enfantillage, ébranler ton trépied. 7-VII-1830

Alexandre Pouchkine
Poésies
nrf Poésie/Gallimard


Poème posté le 31/03/18 par Saintes



.