Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / SANG / Le village couleur de sang

Thème du mois / Tous les thèmes / SANG / Le village couleur de sang

Thème du mois / Tous les thèmes / SANG / Le village couleur de sang

Le village couleur de sang
par Anacreodes


Il s’appelait Fleury, vraiment un joli nom Entouré de forêts au-dessus d’un vallon Heureux ses habitants dans ce coin bien tranquille Aimant et cultivant une terre fertile De nombreux artisans charpentiers et charrons Menuisiers charbonniers et quelques bûcherons Ils étaient quatre cents dans la vaste clairière Autour de leur église et de leur cimetière La Grande Guerre vint et le bruit du canon Troubla cette quiétude venant de Douaumont Vingt-et-un février de l’an mille neuf cent seize Souffle le vent du nord qui attise la braise Les habitants s’en vont, ils ne reviendront plus Le village reçoit des centaines d’obus Seize fois pris, repris, au cœur de la mitraille Entièrement détruit par des pluies de ferraille La terre est un linceul, le ciel couleur de sang La mort rôde partout dans les rues et les champs Cadavres enterrés sous des amas de pierres Blessés agonisants couchés sur des civières Il s’appelait Fleury il lui reste son nom Les arbres ont repoussés au-dessus du vallon Mais le glas a sonné en longues funérailles Le village est enfoui sous d’épaisses broussailles Fleury fait partie des villages meusiens morts pour la France. Presque un siècle s’est écoulé mais le paysage est encore bouleversé, la zone «rouge » est là pour longtemps.



Poème posté le 10/11/08


 Poète
Anacreodes



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.