Accueil
Poésie libre / Fer & velours de l'Amour
           
Poésie libre / Fer & velours de l'Amour
       
Poésie libre / Fer & velours de l'Amour

Fer & velours de l'Amour
par Onimaru

Highslide JS
par Vespertilion


Je bute sur du carton, comme un Sdf en HLM Dedans du H&M, des mèches une lettre s’y est glissée Je suis rentré tard, je suis en retard, le cœur pincé, je sais il est trop tard. Tu as souffert assez longtemps Sommes-nous quitte si tu me quittes, Sommes-nous seuls ? Est-ce toujours mieux, avant d’être vieux. J’ai la gueule en bouillie. Je t’avais à peine dit, tant promis. Il est temps de faire un pas en arrière De reprendre cette porte quelle claque, Que je claque avant d’apprendre Les vestiges de nous deux, oui mourir pour deux. Si les larmes rendent les gens heureux, je pique, je brûle, je fais mal. Je tourne sur le périphérique de nord en sud, Je tourne comme du lait je tourne en rond, Je te cherche dans nos repères, sur tes traces Dissèque mes attitudes, me perds à comprendre Au bar, je laisse ton nom ta photo, il sourit, il sait. Les plus grandes peines, sont de vaste plaine Et j’y suis un pur sang, qui traverse à toute allure Les rives de la seine, j’ai sentis son malaise Ressentant la morsure, de ta supercherie. Sommes-nous quitte si tu me quittes, Sommes-nous seuls ? Est-ce toujours mieux, avant d’être vieux. J’ai la gueule en bouillie. Je t’avais à peine dit, tant promis. Je serais mort pour toi, ça me prend, ça te surprend Je serais mort pour toi, et je déteste le silence qui nous divise Comme deux âmes en peine, mais déjà je sais tu l’aimes Et moi je ne suis pas un criminel Tu pars en courant, il m’empêche tu sais il a tord Je me disperse, tu me distances, nous serions loin Si nous étions partis dans le monde des soupires Des sortilèges du crépuscule et se retourner pour te dire Sommes-nous quitte si tu me quittes, Sommes-nous seuls ? Est-ce toujours mieux, avant d’être vieux. J’ai la gueule en bouillie. Je t’avais à peine dit, tant promis. J’aime et ma haine Chien d’homme, me peine, j’aime éteint. Chien d’homme Homme mort, mort salvatrice, et ton sourire d’actrice.



Poème posté le 04/07/11


 Poète
Onimaru



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Illustrateur
Vespertilion



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'illustrateur (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.