Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie d'hier / La grosse anguille
Poésie d'hier / La grosse anguille
Poésie d'hier / La grosse anguille

La grosse anguille
par Maurice ROLLINAT


par Violette


La grosse anguille est dans sa phase Torpide : le soleil s’embrase. Au fond de l’onde qui s’épand, Huileuse et chaude, elle se case À la manière du serpent : Repliée en anse de vase, En forme de 8, en turban, En S, en Z : cela dépend Des caprices de son extase. Vers le soir, se désembourbant, Dans son aquatique gymnase Elle joue, elle va grimpant De roche en roche, ou se suspend Aux grandes herbes qu’elle écrase, La grosse anguille. L’air fraîchit, la lune se gaze ; Moitié nageant, moitié rampant, Alors elle chasse, elle rase Sable, gravier, caillou coupant… Gare à vous, goujonneau pimpant ! Gentil véron, couleur topaze ! Voici l’ogresse de la vase, La grosse anguille !



Poème posté le 22/05/19 par Violette



 Poète
Maurice ROLLINAT



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)




 Interprète
Violette



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'interprète (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.