Accueil
Poésie libre / Louis
Poésie libre / Louis
Poésie libre / Louis

Louis
par Jim


Je chante disait-il pour que passe le temps Mais le temps mais le temps où est-il je l’attends Qui de lui qui de nous s’enfuit en sifflotant C’est la pluie c’est le vent Tramontane ou Autan Et de ces mots qui s’émancipent comme train sur le départ Ne restent seuls que voyageurs dessus le quai de cette gare Tourner en rond comme l’horloge et se résume l’œuvre d’art Ce que mots disent qui le sait à l’horizon les voies s’égarent Je chante disait-il les hommes et les femmes La valse de la ville et du ciel la guitare Le ciel ne chante plus que l’avenir sans âme Ses mains et ses yeux dès vingt-sept le guidèrent il faisait tard Et dans sa nuit il prolongea le jour jusqu’à l’épithalame Je chante disait-il je chante et depuis s’est tue sa cithare.



Poème posté le 01/11/11


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.