Accueil Forum Inscription/connexion

Un matin
par Mots perdus


Un matin comme un autre, Le soleil se lève au delà de l'horizon. Le martin, sur sa branche, prend la pose, Oiseaux des rivières, des buissons. La brume enveloppe encore les taillis De son linceul immaculé et pur, De sa blancheur froide et crue, Elle dessine sur la vallée une toile, Support du dessein de la faune, Aurore du jour, crépuscule de la nuit. L'un nait à cette heure matinale, L'autre décède, sculturale. Est-ce la fin d'une nuit ? Est-ce la début de l'astre qui luit ? C'est la scène d'une humble vie Qui s'exprime de sa timide voix, Qui vibre, sans souffle, sans toi, Qui s'endort, brûle, et gît.



Poème posté le 01/07/04


 Poète
Mots Perdus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.