Accueil
              
         

Etoile
par Joelkerdraon


Le ciel trop bleu, fermé le jour, s'ouvre cette nuit sur les collines. Il faut oublier les peines, l'enfance gaspillée, les yeux parfois ouverts ou peut-être dormir... Au fil des heures éclot l'univers, et l'horizon recule. La noire clarté laisse entendre le tintement des galaxies en amas chiffonnés. Et de nos grands corps trop solides, les doigts gantés de givre recueillent en silence... une évidence! On reviendra l'année prochaine écouter dans l'ombre ces drôles de contes à veiller debout.



Poème posté le 11/12/08


 Poète
Joelkerdraon



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.