Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Votre temps
Poésie libre / Votre temps
Poésie libre / Votre temps

Votre temps
par Agathe


Comme le temps passe si vite, Il dérape toujours et s'arrête si soudainement, Qu'un seul de tes murmure détruit tout un vide, Lente morsure qui brise tout les sentiments. Comme l'amour rend si dépendant, Il éclot en un sourire et regards brillants, Qu'une seule absence détruit misérablement, Vide et brûlant de souffrance on s'enferme lentement. Comme le cœur reste si farouchement emplit de vous, Le nœud de la séparation enserre l' âme en pleurs, Qu'un à un on arrache chaque parcelle de notre amour, Mort et hurlant de chagrin, un cœur en perte. Comme je vous aime plus que tout sur terre, Si fort que le vide s'étend et étrangle lentement, Perdre une à une toute personne que l'on aime, Si dur devient la perte que l'on s'éteint silencieusement. Avoir mal de chacun de vos prénoms et de votre présence, Le temps n'avance que d'un pas écrasant et torturant, Haïr devoir disparaître lorsque l'on vous arrache à mon âme, Une épine qui brise le rêve de l'amour innocent. Comme le temps transforme tout à sa volonté propre, Une montagne en peine on demeure, immuable, Et ne faire que voir tout changer et nous abandonner si rapidement, Que dans un tourbillon, l'univers s'éteint misérablement. Aimer si fort que abandon et liberté meurtrissent si profondément, Refuser et lutter pour ne pas tout perdre avec la cruauté du temps, Abandonner sa vie entre deux mains qui ont déjà disparues, Le temps se nourrit de la souffrance apparue, J'ai mal d'un temps qui me laisse en vous emportant, J'ai mal de tout l'amour qui se meurt en vous perdant, J'ai mal de ne voir qu'un ciel vide et mort d'absences, J'ai mal de ne pouvoir arrêter votre temps.



Poème posté le 08/01/12


 Poète
Agathe



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.