Accueil
              
         

Fleur
par Micanor


Une fleur m'a sourit lorsque je me promenais Entre les parterres épanouis du parc floral. Sa corolle pâle au décolleté échancré S'apprêtait à se vêtir de couleurs vespérales. Je m'arrêtais, sidéré, devant cette beauté Admirant ses pétales aux nuances bleu nacré, Fixant son calice, de sépales surmonté Que le soleil couchant faisait luire et flamboyer. Une étamine plus que les autres délurée D'un clin d'œil aguichant m'invita à me pencher Sur cette fleur de doux satin, pour la caresser D'une main amoureuse, peut-être d'un baiser. J’exécutais cet ordre sans me faire prier Quand la fleur se redressa et se mit à parler : "Bonsoir bel étranger, tu m'admires, çà me plaît J'aime ton franc regard sur ma robe de soirée." "Comme je te séduis, cueille-moi, emmène-moi J'exhalerai toujours mon doux parfum sous ton toit Je serai encore plus belle rien que pour toi Vêtue de tous mes atours, tu en seras pantois !" "Sinon je te propose sans aucune manière De te parer de moi, ornant ta boutonnière. Ton habit soudain reflétera ma lumière Ainsi unis nous partirons vers ta chaumière." "Fleur, si je te cueille ta vie sera éphémère Suis plutôt ta destinée, écarte les chimères. Jusqu'à l'automne ici tu resteras au soleil. Le crépuscule arrive, retrouve ton sommeil" Je vis soudain une perle sur la fleur couler C'était une larme, non point la blanche rosée. Je m'éclipsais très vite sur la pointe des pieds, Mais non sans lui emprunter un pétale doré.



Poème posté le 20/12/08


 Poète
Micanor



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.