Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / NOEL / La vie privée du père Noël

Thème du mois / Tous les thèmes / NOEL / La vie privée du père Noël

Thème du mois / Tous les thèmes / NOEL / La vie privée du père Noël

La vie privée du père Noël
par LCM


Mère-Noël… : - Tu vas encore rentrer après minuit ! - Euh ! Tu ne crois pas que tu exagères, cela ne m’arrive qu’une fois par an ! Et c’est pour le bonheur des enfants. Tu les vois en train de m’attendre pour rien. Puis je n’ai pas passé mon année à faire ces cadeaux pour rien ! - Pfff ! Toujours la même excuse, tu ne m’aimes plus, c’est tout ! - Rhoo ! Tu m’énerves ; dit le Père-Noël en claquant la porte. Bougonnant comme tous les ans, il fini d’atteler son traineau et démarra sur les chapeaux de skis. Les rennes semblaient en pleine forme, et se dirigèrent d’instinct au 7, rue des Acacias, début de la tournée. Il prit deux minutes pour se calmer, et râlant encore, descendit par la cheminée. - Mais ce n’est pas possible, ils pourraient la ramoner cette cheminée. Quelle crasse ! Il atterri dans le salon, déposa ses présents. Et, au moment de partir, fut pris d’un doute. Pas un bruit. Ok, les enfants dormaient, mais… les parents ? Chaque année, ils faisaient la fête avec des amis. - Bah, se dit-il, cette année ils devaient être les invités, et il reprit sa cheminée. A la deuxième maison, il était plus concentré : - Voyons, les Maxwells, une poupée, un circuit… Il remplit sa hotte, et prit le chemin de la cheminée. Les traces dans la neige trahissaient sa venue. Mais il gardait en tête sa « mission ». Il emprunta la cheminée, déposa ses cadeaux et remonta. Toujours pas un bruit. Et toujours cette même impression de vide. Troisième, quatrième, centième maison. Cent septième, il décida de jeter un coup d’œil dans la chambre des enfants. Le cœur battant, il s’approcha de la porte, et le souffle court ouvrit la porte. Personne. Et ce fut la même chose jusqu’aux cinquante maisons suivantes… C’est à ce moment qu’il arriva au 25, avenue du Messie. Tremblant, il tria les présents à offrir, jeta un dernier coup d’œil aux étoiles, et, désabusé, décida de faire comme si de rien n’était. - Surprise ! Tout le monde était là, de Mère-Noël jusqu’aux voisins les pingouins. Venus pour lui souhaiter un bon anniversaire. Mais est-ce cet anniversaire dont-on doit se souvenir ?



Poème posté le 22/12/08


 Poète
LCM



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.