Accueil
Poésie d'hier / La dame VIII
              
Poésie d'hier / La dame VIII
         
Poésie d'hier / La dame VIII

Signaler un contenu inaproprié.

La dame VIII
par Christine DE PISAN


Ne trop ne pou au cuer me sens frappee Des dars d'Amours qu'on dit qui font grant guerre A mainte gent, mais ne suis attrappee, La Dieu mercy, es las ne en la serre Du dieu d'Amours. Je ne lui fais requestes ne clamours, Je vif sans lui en plaisance et en joye, Par amours n'aim ni amer ne vouldroie. Ne n'ay paour que je soie happee Ne par regars, par dons ne par long erre, Ne par parler mignot enveloppee, Car il n'est homs qui mon cuer peust acquerre ; Ne a secours Ny viengne nul, car escondit le cours De moy seroit, et tantost lui diroie : Par amours n'aim ni amer ne vouldroie. Et beau mocquier m'ay de femme attrappee En tel danger ou mieulx lui vaulsist querre Pour soy tuer ou coustel ou espee, Car perdu a, du tout, honneur sur terre, Pour ce a tousjours, En cest estat, je pense user mes jours ; A tous diray, s'il avient qu'on m'en proie : Par amours n'aim ni amer ne vouldroie. Prince d'Amours, a vo court, que feroie ? Par amours n'aim ni amer ne vouldroie. ---------- Ni peu ni prou je ne me sens frappée au cœur Des dards d'Amour dont on dit qu'ils mènent grande guerre A bien des gens, mais je ne suis pas attrapée, Grâce à Dieu, dans les lacs ni dans la prison Du dieu d'Amour. Je ne lui fais ni requêtes ni plaintes, Je vis sans lui dans l'agrément et la joie, Je n'aime pas d'amour ni aimer ne voudrais. Je n'ai pas peur d'être happée Ni par regards, ni par cadeaux, ni par une longue quête,. Ni d'être, d'un parler caressant, enveloppée Car nul ne peut conquérir mon cœur. Pour me réconforter Que nul n'y vienne, car ma fréquentation Lui serait refusée, et je lui dirais aussitôt : Je n'aime pas d'amour ni aimer ne voudrais. Je me moque bien d'une femme prise Sous tel pouvoir. Il lui faudrait mieux chercher Pour se tuer couteau ou épée Car elle perdu entièrement son honneur sur terre. Pour cela, toujours En cet état je pense passer mes jours ; Je dirai à tous s'il advient qu'on m'en prie : Je n'aime pas d'amour ni aimer ne voudrais. Prince d'Amour, que ferais-je à votre cour ? Je n'aime pas d'amour ni aimer ne voudrais.

Cent balades d'amant et de dame - NRF / Poésie / Gallimard (2019)
Traduction : Jacqueline Cerquiglini-Toulet


Poème posté le 21/03/23 par Jim


 Poète
Christine de PISAN



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.