Accueil
Poésie d'hier / Amour et jeune fille
              
Poésie d'hier / Amour et jeune fille
         
Poésie d'hier / Amour et jeune fille

Signaler un contenu inaproprié.

Amour et jeune fille
par Jules CANONGE


--- TABLEAU PAR M. COMPTE-CALIX --- Tu lui dis : « Rira bien qui rira le dernier ! » Jeune belle, prends garde ! D'un air malicieux, dans ce bois printanier, Cet Amour te regarde. Il ne faut pas narguer ainsi les immortels ; Malgré sa frêle enfance, Partout à celui-ci l'on dresse des autels Et l'on craint sa puissance. Il a vaincu les dieux qui n'osent plus braver Ses secrètes blessures; A sa mère elle-même il a fait éprouver De cruelles tortures. Parce que la beauté rayonne sur tes traits, La candeur, dans ton âme, Tu crois impunément pouvoir railler ses traits Et rire de sa flamme... Ne va pas, dans l'erreur de ton orgueil fatal, Oublier, ô Myrtile, Que, bien qu'il soit limpide et brillant, le cristal N'en est pas moins fragile. Surtout, de ce berger que, là-bas, j'aperçois Crains le tendre langage ! Garde-toi d'approcher, si tu veux de ce bois Sortir heureuse et sage! » — Elle me répondit: — « Les enfants, les bergers, N'ont rien que je redoute. Il faut, pour m'émouvoir, de bien autres dangers? C'est par là qu'est ma route. » Et la folle, en riant, salua de l'Amour L'image dangereuse, Puis, avec le berger, disparut, au détour De la vallée ombreuse. Je vis, le lendemain, dans le bois assombri, Mainte fleur abattue; Et j'aperçus, épars sur le gazon flétri, Des fragments de statue. Un sylvain indiscret, protecteur de ce lieu, M'expliqua le mystère ; Elle avait renversé l'idole, mais le Dieu Riait de sa colère.

Varia

Poème posté le 26/10/23 par Rickways


 Poète
Jules CANONGE



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.