Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Pas pour les zan-faons
Poésie libre / Pas pour les zan-faons
Poésie libre / Pas pour les zan-faons

Pas pour les zan-faons
par AR_d_N


« Toute seule sur la plage pauvre petite fille riche… » En yoga du Cachemire tout le tantra sur soie Monsieur a pris conscience de sa souffrance intense os séant immense qui le réduit au rikiki de la Vie Chaque nuit de lit Monsieur s’imprègne comme une éponge de tout le non-dit du jour après jour de toutes les angoisses de Madame dans l’âme de toutes ses frustrations dans toutes les positions chaque nuit de lit résume les délits du jour le jour contre la Vie « Toute seule sur la plage pauvre petite fille riche… » Deux impasses parallèles se rencontrent moins que jamais Madame retient Monsieur par le bras et par l’estomac Madame sait déjà qu’elle a perdu Monsieur et dévisse versa Madame a peur de perdre aussi ses zan-faons Monsieur sait trop bien Que le blé en herbe craint le transe-plant « Toute seule sur la plage pauvre petite fille riche… » Deux impasses parallèles se rencontrent moins que jamais S’inscrire aux abonnés absents Il faut qu’on se prépare à vivre enfin ce que l’on sent Faut-il qu’on se sépare Il faut qu’on se prépare… Pour Madame l’essence-ciel est visible pour les yeux Monsieur est vieux Madame rêve de charisme Son feng-shui s’affole et perd la boussole Madame raffole de charisme attique Monsieur en a marre de café rance et d’la p’tite fille à papa Huit ans qu’elle cherche du boulot mais trop dodo « Toute seule sur la plage pauvre petite fille riche… » Deux impasses parallèles se rencontrent moins que jamais S’inscrire aux abonnés absents Il faut qu’on se prépare à vivre enfin ce que l’on sent Faut-il qu’on se sépare Il faut qu’on se prépare… Pas si difficile de réveiller la Belle hautbois dormant de lui faire les enfants qu’elle souhaitait ou presque le garçon est resté dans l’cal’çon mais deux filles super bénéfice non secondaire petit véhicule très prioritaire feu-l’ex-Prince Charmant recherche désespérément un livret d’accompagnement pour ramener la Belle dans le présent con-sécant Donner du temps Autant « Toute seule sur la plage pauvre petite fille riche… » Deux impasses parallèles se rencontrent moins que jamais S’inscrire aux abonnés absents Il faut qu’on se prépare à vivre enfin ce que l’on sent Faut-il qu’on se sépare Il faut qu’on se prépare… Monsieur reproche double accroche à mère ment au substitut de mère d’être trop au trot dans le passé Mais trop gold wind mais hier Monsieur est trop au galop dans le futur Monsieur projette sur sa progéniture et la nourriture Monsieur a la reconnaissance du ventre de l’ogre Monsieur souvent les mange de bisous…

N.D. du Re-poux-soir le 3-02-08<br />
Le jour arrive par le train de nuit ( suite )<br />


Poème posté le 03/02/08


 Poète
AR_d_N



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.