Accueil
Poésie d'hier / Comme j’allais, couvert de la poussière du voyage
              
Poésie d'hier / Comme j’allais, couvert de la poussière du voyage
         
Poésie d'hier / Comme j’allais, couvert de la poussière du voyage

Signaler un contenu inaproprié.

Comme j’allais, couvert de la poussière du voyage
par Tristan DERÈME


Comme j’allais, couvert de la poussière du voyage, Heurtant aux pierres mes sandales, Vous étiez au balcon que les glycines automnales Enguirlandent de leur feuillage. Et vous étiez si calme parmi l’ombre, Votre visage était si pur En ce crépuscule d’octobre, Que je sentais sur mon épaule Se nouer un manteau d’azur, Et que, dans ma poitrine, en secouant des étincelles, Mon cœur ivre battait des ailes.

La verdure dorée

Poème posté le 28/10/23 par Rickways


 Poète
Tristan DERÈME



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.