Accueil
Poésie d'hier / D’allégresse vibrant de la nuque au talon
              
Poésie d'hier / D’allégresse vibrant de la nuque au talon
         
Poésie d'hier / D’allégresse vibrant de la nuque au talon

Signaler un contenu inaproprié.

D’allégresse vibrant de la nuque au talon
par Tristan DERÈME


D’allégresse vibrant de la nuque au talon, Sur le char attelé d’un quadruple étalon, Et dans mon cœur brisant la dernière relique, Je suis parti vers ta beauté mélancolique. Mes chevaux bondissaient dans la lumière ! Vois, Ô miracle ! j’oublie, au rythme de ta voix, La meute des lions qui grognait sur ma trace Et la nuit. Et j’enlève en riant ma cuirasse Puisque le soleil flambe et puisque tu jaillis Comme une source fraîche à l’ombre des taillis.

La verdure dorée

Poème posté le 28/10/23 par Rickways


 Poète
Tristan DERÈME



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.