Accueil
Poésie d'hier / Quand tu m’auras quitté (ne lève pas les bras)
              
Poésie d'hier / Quand tu m’auras quitté (ne lève pas les bras)
         
Poésie d'hier / Quand tu m’auras quitté (ne lève pas les bras)

Signaler un contenu inaproprié.

Quand tu m’auras quitté (ne lève pas les bras)
par Tristan DERÈME


Quand tu m’auras quitté (ne lève pas les bras), Quand tu m’auras quitté, car tu me quitteras, Je n’irai plus chercher d’œillets chez la fleuriste. Je demeurerai seul avec mon rêve triste. Et je dirai : « Voilà la chambre où tu te plus, Et voici le miroir qui ne te verra plus, La table d’acajou, le canapé, le pouf, le Tabouret où le soir tu posais ta pantoufle. Ô golfe calme, où le bonheur était ancré !… » Et quelquefois amèrement je sourirai, En feuilletant mon vieux Racine aux coins de cuivre, Des pantins que tu fis dans les marges du livre.

La verdure dorée

Poème posté le 28/10/23 par Rickways


 Poète
Tristan DERÈME



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.