Accueil
Poésie d'hier / J’ai laissé de mon cœur tout le long du chemin
              
Poésie d'hier / J’ai laissé de mon cœur tout le long du chemin
         
Poésie d'hier / J’ai laissé de mon cœur tout le long du chemin

Signaler un contenu inaproprié.

J’ai laissé de mon cœur tout le long du chemin
par Tristan DERÈME


J’ai laissé de mon cœur tout le long du chemin Comme les brebis de leur laine, Et j’espérais toujours qu’un tiède lendemain M’ouvrirait une herbeuse plaine. Et toujours sous mes pas l’ortie et les galets ; Car c’est en vain que tu annonces, Après l’orage, Espoir, les matins étoilés, Et la luzerne après les ronces. Mais tu le sais, bélier fourbu, qu’il faut marcher Vers un but secret et suprême, Toi qui raillais la fin, la route et le berger, Et le destin comme toi-même.

La verdure dorée

Poème posté le 28/10/23 par Rickways


 Poète
Tristan DERÈME



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.