Accueil
Poésie d'hier / Chanson de l'oiseleur
              
Poésie d'hier / Chanson de l'oiseleur
         
Poésie d'hier / Chanson de l'oiseleur

Signaler un contenu inaproprié.

Chanson de l'oiseleur
par Jacques PREVERT


L'oiseau qui vole si doucement L'oiseau rouge et tiède comme le sang L'oiseau si tendre l'oiseau moqueur L'oiseau qui soudain prend peur L'oiseau qui soudain se cogne L'oiseau qui voudrait s'enfuir L'oiseau seul et affolé L'oiseau qui voudrait vivre L'oiseau qui voudrait chanter L'oiseau qui voudrait crier L'oiseau rouge et tiède comme le sang L'oiseau qui vole si doucement C'est ton cœur jolie enfant Ton cœur qui bat de l'aile si tristement Contre ton sein si dur si blanc.



Poème posté le 18/12/23 par Jean-Mi


 Poète
Jacques PREVERT



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.