Accueil FORUM Inscription/connexion

Gargouilles
par Reumond


Oyez-vous braves gens, le chant des gargouilles, Entre le Ciel et la Terre aux grands champs des églises, Quand les toits gouttent après de torrentiels orages ? Les gargouilles ne sont pas Sirènes séductrices, Mais elles chantent quand même aux crêtes de la pluie, À plein poumon, à pleine gueule, elles dégueulent, Et pissent dans mon lit, se renversent sur ma page, Remplissent mes encriers de larmes poétiques. Quand goutte le temps aux microsillons des pierres, Taillées dans la chair même de diables nus et vils, Elles se mettent à vivre et leurs ailes s’animent. Oyez-vous le chant des gargouilles, ces esprits De la nuit, aux champs des églises dressées, Quand les toits gouttent après de torrentiels orages ? Démons de toutes heures, dragons de roche taillée, De gothiques délires de sculpteurs enivrés, Elles gargouillent comme siphons d'éviers, Ou goutte à goutte, pissent, Comme tour de Pise. Pleuroirs, pleuvoir, dégorgeoir …, Dégueuloir et gueuloir à flot, Vendangeoir du Ciel, Égouttoir de baignoire … Oyez-vous le chant des gargouilles, Aux champs des églises, Quand les toits gouttent après de torrentiels orages ? Siphons de tous pays Vidangeurs d’abbayes, Bouilloires d’eaux bénites, Menneke Pis, Pisseuses de tous crus, Tous frères et sœurs de gargouilles, Unissons nos jets pour nettoyer L’humanité.

<br />
Hommage aux cathédrales gothiques


Poème posté le 31/07/09


 Poète
Reumond



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.