Accueil

Le Désir
par Georges roland


C’est dans cette belle tenue Que tu dors paresseuse et nue Avec un sourire figé La paume que tu abandonnes Au soleil de ce bel automne Caresse l’herbe du verger Tes doigts effleurent les brindilles Dans ce vert tes ongles scintillent D’un rubis nacré au pinceau On dirait que des coccinelles De ton corps rouges sentinelles Du jardin montent à l’assaut Et tes seins se gonflent et palpitent Émaillés de brunes pépites Comme une cible à mes baisers Lorsque ton souffle les anime Ils sont la défaillance ultime De mon regard inapaisé Alors je partage la peine De tous ceux que l’amour entraîne Dans les jeux sombres du désir Les hommes de belle prestance Les mâles de la pire engeance A la recherche du plaisir

CHANSONS de ROLAND, éditions Bernardiennes

Poème posté le 30/09/09



.