Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / MER / Eaux courantes

Thème du mois / Tous les thèmes / MER / Eaux courantes

Thème du mois / Tous les thèmes / MER / Eaux courantes

Eaux courantes
par Didier Viaud


Le long des rives incertaines, une mer de vase noire, empesée de passé s’émousse, étrangère, décidément lointaine à force de présence. Un absolu du resurgissement d’ombres du temps qui se défait, s’insurge : immobilité absente retrouvée au gré des marées, où le caboteur se noie, de la mémoire à l’instant réconcilié. Le long des rives incertaines - une certitude en naît - : tout court et se meut comme cette eau millénaire dont rien ne prévoyait qu’elle se modifiât, qu’elle changeât sous un regard mouvant, une étoile qui s’allume, un ciel qui se charge, un homme qui pleure de retrouver vivant ce qu’il pensait défunt. A l’ouest, le sémaphore gris se plie dans un chatouillement d’atomes : la danse est éternelle.

<br />
Vienne, 9 mai 1998<br />


Poème posté le 01/11/09


 Poète
Didier Viaud



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.