Accueil
Poésie libre / Douleur d’une femme
Poésie libre / Douleur d’une femme
Poésie libre / Douleur d’une femme

Douleur d’une femme
par Flamme


Les larmes du brouillard venaient lover le soir Elles semblaient briller sous son voile de brume Le parfum de l’oubli s’envolait sous sa plume Mais son lit s’habillait d’éternel désespoir Glisser vers le salut pour éloigner le noir Fallait-il révéler le mal qui la consume ? Se laver de l’horreur, que son sanglot rallume Ne pouvant libérer le râle en son miroir Le passé allié au relent affligeant Résolu d’endeuiller ce viol outrageant D’un souffle balayé en ce lieu de confesse Fêlure immaculée au linceul démuni Quand seule la vieillesse occulte ce qui blesse Pardon inéluctable au réveil impuni.

J'ai suivi le reportage sur Antenne 2 sur le Coltan,un minerai indispensable er très rare appelé aussi : le sang des Congolais, qu'il faut décoller dans des mines au Congo pour fabriquer tous les smartphones , consoles etc. Les galeries s'écroulent et ensevelissent des enfants qui par leur taille peuvent se faufiler loin dans les mines travaillant comme des forçats pour recevoir 40 cm d'euros le prix d'un pain au chocolat et des adultes pour gagner 5 euros par mois. <br />
<br />
Sur les femmes les viols les plus horribles par les groupes armés milices rebelles, ainsi que sur des enfants, des bébés, des vieilles... Ils éventrent des femmes enceintes. Ils égorgent enfants femmes et s'ils jugent que vous êtes fatigués. Les besoins sexuels de ces tortionnaires sont impensables !!!<br />
Un appel pour ces pauvres humains !


Poème posté le 24/11/14


 Poète
Flamme



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.