Accueil Forum Inscription/connexion
Poésie libre / Ballade pour un marin breton
Poésie libre / Ballade pour un marin breton
Poésie libre / Ballade pour un marin breton

Ballade pour un marin breton
par Ann


Un jour qu’il péchait à la drège*, Loin de sa patrie, le Léon, Il prit une sirène au piège. Il levait déjà le harpon Sur sa conquête, qu’un typhon Fit chavirer l’homme et sa jonque. Pour fêter la bonne moisson, Lors la fée souffla dans sa conque. Roi Triton comme un privilège, Offrit sa fille au pauvre garçon. Décliner serait sacrilège. Elle riait de tous ses fanons Et sentait fort le goémon. Gorgone ensorcelait quiconque, Poil au nez, écaille au téton. Lors la fée souffla dans sa conque. Les cloches hélaient le cortège Une huitre lâcha sans façon Des perles fines, le Saint-Siège Oint par un filet de citron L’épouse et son marin breton. Il fallut que sa caudale il tronque, Ainsi consomma leur union. Lors la fée souffla dans sa conque. De sa moitié, il implora le pardon… N’était qu’un poisson quelconque Une femme-tronc, un vulgaire thon. Lors la fée souffla dans sa conque. Extrait Des enfants du bord de mer

La drège est un filet pour attraper le gros poisson.

Poème posté le 28/12/14


 Poète
Ann



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.