Accueil
           
       

Rupture
par Christian111

Highslide JS
par Christian111


J'aurais tant aimé Que tu rimes avec toujours, Mais toi tu ne connaissais que les détours. Le temps est passé, Je souris et dis bonjour. Et je suis libre... Je t'aurais aimée en mauve, Mais tu te parais de rouge. L'azur me semble bien love. La mer rejette les algues rouges. L'acide de ta saliver qui mord. Et je suis libre... Les rires des enfants sont las. Tu te promènes et moi je passe. Le port est désert Et l'amour se fait bise. Tout passe tant mieux. Et je suis libre. Libre de regarder les embruns bleus S'envoler et dire adieu A l'iode si ocre jaune, Infiniment lentement.

Comme si tout était dit

Poème posté le 22/12/09


 Poète ,
 Illustrateur
Christian111



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.